Articlesvidéos

La différence entre le vin de ce monde et l’au-delà.

Q:Nous savons tous que le vin est interdit dans ce monde et qu’il provoque l’intoxication et le brouillard de l’esprit ; c’est donc le rijs (une abomination) et le travail manuel du Shaytaan, et c’est la mère de tous les maux comme le Prophète (que la bénédiction et la paix d’Allah soient sur lui). Ma question est : pourquoi le vin est-il haraam dans ce monde et halaal dans l’au-delà ?

Louange à Allah.

Allaah, qu’Il soit exalté, décrit le vin de l’au-delà comme étant différent du vin de ce monde. Il dit (interprétation du sens) :

“On leur passera une coupe de vin pur –

46. Blanc, délicieux pour les buveurs.

47. Ils n’auront pas non plus de Ghoul (tout type de douleur, douleur abdominale, mal de tête, un péché) de cela ni ne souffriront d’intoxication à partir de là”.

[al-Saaffaat 37:45-47]

Ainsi Allaah décrit le vin de l’au-delà comme :

1. blanc

2. délicieux pour les buveurs, contrairement au vin de ce monde qui est dégoûtant lorsqu’il est bu.

3. n’ayant pas de “ghoul” (douleur, douleur abdominale, mal de tête, un péché) en elle, ce qui est ce qui affecte celui qui la boit dans ce monde, de maux de tête, de douleur dans l’estomac et de perte de raison. Dans Soorat al-Waaq’iah, il est écrit : “D’où ils n’auront pas mal à la tête”[56:19], c’est-à-dire qu’ils n’en auront pas mal à la tête.

4. “Ils ne souffriront pas non plus d’intoxication, contrairement au vin de ce monde qui leur fait perdre la raison.

Tu vois : Tafseer Soorat al-Saaffaat par Shaykh Ibn’Uthaymeen, p. 107-109.

Shaykh’Abd al-‘Azeez ibn Baaz (qu’Allah ait pitié de lui) a dit :

Le vin de l’au-delà est bon et ne cause aucune intoxication ou dommage. Quant au vin de ce monde, il est nocif et provoque l’intoxication. En d’autres termes, dans le vin de l’au-delà, il n’y a pas de ghawl (intoxication) et celui qui le boit ne deviendra pas intoxiqué ; il ne lui fait pas perdre la tête et il ne cause pas de dommages physiques. Quant au vin de ce monde, il est nocif pour l’esprit et le corps. Aucun des effets nocifs dans le vin de ce monde ne se retrouvera dans le vin de l’au-delà. Et Allah est la source de la force. Fin de citation.

Majmoo’ Fataawa Ibn Baaz, 23/62.