Articles

2 Israéliens arabes jugés en Arabie saoudite pour complot présumé d’attaque contre le Hadj.

Riyadh : Deux Israéliens arabes ont été jugés en Arabie saoudite pour avoir prétendument comploté une attaque pendant le pèlerinage du Hadj musulman, selon la feuille d’inculpation et les médias locaux. La feuille d’inculpation, dont l’AFP a obtenu copie auprès d’une source qui a assisté à la première audience, indiquant que les deux suspects se sont rendus dans le royaume qui abrite le site le plus sacré de l’Islam sur les passeports d’un pays arabe.

Les deux hommes ont été accusés d’espionnage pour l’agence de renseignement israélienne Mossad et d’avoir planifié “un acte terroriste pour la saison du hajj”, qui tombe cette année en août, tandis que l’un d’eux a également été accusé de contacts avec le groupe djihadiste d’Etat islamique. Les quotidiens saoudiens Okaz et Al-Riyadh ont déclaré que le procès s’est ouvert devant le tribunal spécial antiterroriste de la capitale, sans préciser quand les hommes ont été arrêtés.

L’Arabie saoudite et Israël n’ont pas de relations diplomatiques officielles, mais leurs liens se sont améliorés en coulisses. Le prince héritier réformiste et puissant de l’Etat du Golfe, Mohammed bin Salman, a déclaré dans une interview publiée début avril lors d’une tournée aux Etats-Unis qu’Israël a le ” droit ” à une patrie. Les Israéliens arabes sont les descendants de Palestiniens qui sont restés sur leurs terres après la création de l’État juif en 1948. Aujourd’hui, ils représentent environ 17,5 % de la population d’Israël.