ArticlesimagesRamadan

En images : 2000 personnes fréquentent la rue Iftar à l’extérieur de la mosquée Finsbury Park.

Le public se prépare à participer au repas Iftar.

L’Iftar a été organisé par Muslim Aid, la Muslim Welfare House et la mosquée de Finsbury Park à l’occasion de l’anniversaire d’une attaque terroriste qui a eu lieu à l’extérieur de la Muslim Welfare House lorsqu’une voiture a été délibérément conduite dans une foule de fidèles musulmans. Le père de six enfants Makram Ali a été tué dans l’attaque et 12 autres ont été blessés.

Le but de l’Iftar de rue était de livrer un message fort – que la communauté ne sera pas divisée par la haine.

Les foules se rassemblent à l’extérieur de la mosquée de Finsbury Park pour écouter les discours.

Des dirigeants de différentes confessions religieuses ainsi que des politiciens, y compris le dirigeant travailliste Jeremy Corbyn, qui a déclaré : “Les racistes ne gagneront jamais et nous ne leur permettrons jamais de gagner”.

Jeremy Corbyn s’est exprimé sur Twitter

Merveilleux de rejoindre la mosquée de Finsbury Park pour l’Iftar de ce soir.

Les adorateurs qui ont jeûné pendant le Ramadan invitent des amis de toutes les religions et aucun d’entre eux à partager un repas au coucher du soleil.

Le rassemblement de ce soir était énorme, et je suis très fier de voir ma communauté célébrer sa diversité.

La fille de Makram Ali, Ruzina Akhtar, a parlé, remerciant la communauté pour leur soutien continu après le meurtre de son père.

“Bien que l’année dernière ait été un événement très tragique pour notre famille qui nous a enlevé notre père bien-aimé, nous aimerions nous rappeler les aspects positifs de ces jours où la communauté a manifesté son amour et son soutien.

“Et aussi tous ceux qui étaient autour de nous. Nous sommes très heureux de faire partie de cette communauté et d’être dans ce pays avec une communauté si aimante et diversifiée autour de nous.

La mosquée de Finsbury Park

Des bénévoles de Muslim Aid aident à mettre en place Iftar.

Des milliers de personnes profitent de la rue Iftar